Suis ta destiné dans le Triangle d'Or et la ville-joyau : Pierre-étoile !
 
CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mais où est passé ce type ??

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Zith Saesne
Roublarde


Messages : 296
Date d'inscription : 30/07/2009

MessageSujet: Re: Mais où est passé ce type ??   Lun 14 Déc - 22:47

[Je ne suis pas curieuse mais rationnelle : je fais mon boulot d'admin resp' (pour une fois !) Le savoir flammémérite est un avantage et un savoir absolument gigantesque qui ouvre beaucoup beaucoup de portes à un personnage, quel qu'il soit. Le fait que ton personnage le possède est :
1. non spécifié dans ta prez',
2. non justifié : dévoiler l'existence des flammémérites peut faire une condamnation à mort Oo"
Bon bref... Et que ton perso ai du sang flémmémérite dans les veine est aussi à préciser : on sait jamais s'il a des gosses, l'un deux peut être un flammémérite. Bon, je vais de ce pas rajouter dans la fiche de prez' que tout ce qui est important et que le personnage sait (ce qu'il ne sait aussi, d'ailleurs, on sait jamais, un mage puissant anonyme, ça existe !) est à marquer. Tout modification ultérieures à la validation, sauf extrèmement bien justifiée, sera à exclure.

Et petit truc au niveau du contexte : les Saesne sont une trèèès petite communauté : zith et shen' en sont les dernieres survivantes. Dans pas longtemps, ils passent en mode "légende" même pour les flammémérites.
-> point également important : comment ta mère a présenté cela à toi ? Car t'étais trèès jeune à l'époque je rapelle...

Niaaaah pas pour tout de suite la reponse, désol', j'ai un commentaire composé à faire en françaaaais. je hais la langue française xD U.U ]
Revenir en haut Aller en bas
http://Eragon.jeun.fr
Fyne
Magicien Runique
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 22/09/2009
Age : 24
Localisation : st geneviève des bois91700

MessageSujet: Re: Mais où est passé ce type ??   Mer 16 Déc - 0:57

Je rajouterais ce détail dans ma présentation. Sinon, j'ai mentionné un billet laissé par la mère ainsi que des toiles "intrigantes". Tu devineras bien sûre que la recherche de ses racines avec la "course poursuite" de son passé représentée par sa mère sera l'un des thèmes qui me servira à faire évoluer mon personnage. Mais tu devais déjà t'en douter...
Revenir en haut Aller en bas
Zith Saesne
Roublarde
avatar

Messages : 296
Date d'inscription : 30/07/2009
Age : 21

MessageSujet: Re: Mais où est passé ce type ??   Dim 27 Déc - 16:43

Shénéa n'accorda pas beaucoup d'attention aux discutions un peu animées du gars au masque et à Nohtem. Elle continuait à feuilleter le carnet en comptant mentalement le nombre de victimes. Pas beaucoup d'échecs, beaucoup de victimes... Sans doute un flammémérite pro. Alors, pourquoi avoir fait l'erreur de barrer le nom de Saesne avant d'avoir prit la mèche symbolique sur le cadavre encore chaud ? En même temps, c'est un Stelan, donc faut pas s'étonner qu'il soit un assassin de merde, mais bon...
Détail qu'elle perçut au passage : Nohtem était une magicienne. Mage, plutôt... Je n'ai jamais touché de loin ou de près à la magie, mais je sais les mages peuvent être dangereux... Très dangereux... Quoique... Cette Nohtem ne semblait pas très expérimentée, etc... Et puis, magicien ou pas, mon poison est TOUJOURS efficace.
  • - Ayant eu une démonstration de vos compétences, je vous laisse choisir : ruelles ou rues fréquentées ?Dit-elle en s'adressant cette fois ci à ma descendante. Shénéa ne s'en rendit pas compte tout de suite, aussi la tirais-je de sa rêverie d'une petit tape à travers le cuir. Elle fronça les sourcils. La question l'embêtait, visiblement.
    -En fait, la situation est un peu complexe. Je ne connait pas la position actuelle des Stelans, la famille flammémérite qui nous poursuit, tout simplement car ils étaient censés être morts, mais je pense qu'ils doivent être sacrément puissants ou sinon qu'ils font ça exellement bien. Du coup, je ne connais pas leurs forces, ni leur organisation. Ce n'est pas la première fois qu'on tente de me buter, mais je sais que s'en tirer est toujours difficile. De plus, ils me recherchent moi ainsi que Nefertis, je ne sais pourquoi, surtout que les Edierta et les Stelans sont censés être amis, et ça fait que nous avons le double d'ennuis de ce qu'on aurait normalement...
    *Shen ! Arrête de dire tout ce que tu sais sur les familles ! ils ne sont pas censés savoir tout ça !*
    -Ensuite, tout dépend où se situe l'endroit... Car traverser toute la ville serait plus que suicidaire...
    *Au pire, ce n'est pas un problème... Je pourrais EXCEPTIONNELLEMENT vous emmener dans la maison Saesne mais pas sûr qu'elle soit très... sûre... Je ne tiens absolument pas à vous emmener dans cet endroit, et encore moins dans l'intérieur.*
    *Dans la maiso... Wahou, t'es sérieuse ? Oui, mais non. Ce ne serait pas prudent.*
    -Je pense que la meilleure solution serait de prendre les rues passantes, mais pas trop. Il ne faut pas faire des bains de foules, quoi. Ils ne doivent pas être plus d'une quinzaine sur les deux affaires et j'ai déjà buté deux assassins. On a plus qu'à espérer qu'ils n'attaqueront pas de front. Dans quel quartier veux-tu nous amener ?

Shen' était sans doute la mieux placée pour pouvoir nous y amener, à part moi. Je ne connaissais pas le masque, mais j'ai passé exactement 87 ans dans Pierre-étoile, et ce n'était pas en touriste. Shenéa sans doute beaucoup moins, mais je pourrais au pire lui souffler quelques petits tuyaux...

Bon, c'est pas tout ça, mais ils faut quelques armes dans la vie. Shenéa se baissa avec légèreté pour détacher aisément le ceinturon de l'assassin pour ensuite se l'accrocher. Deux dagues, une épée, pas mal... Le pommeau était recouvert d'une lanière de tissus, et nous savions, moi et Shen', ce qu'il y avait dessous. Une tête de loup... Chose étrange, les dagues n'étaient pas empoisonnées Shenéa y remédia rapidement à l'aide d'une petite fiole qu'elle portait à son côté. Le plus merveilleux des poisons : le mien. Elle enduit aussi l'épée, on sait jamais, même une dose minime peut être mortelle... A vue de nez, l'épée était pas mal, mais les deux autres laissaient à désirer... Prenant une rapide décision, elle se délesta d'un de ses poignards à elle, qu'elle avait hérité de moi, que j'avais reçut de mon grand père (en trois mots : la meilleure qualité) ainsi que le fourreau et le tendit à Nohtem...
  • -Dans tout ce bazar, je pense qu'il est préférable pour toi de t'équiper convenablement. C'est une lame empoisonnée qui te permettra de gagner un combat toujours au premier sang.
    *Mais t'es MALADE ? Tu lui donnes comme ça une arme authentique des Saesne ?*

    *Tu préfère qu'elle crève sans doute ? Les armes des Stelans sont pourries ! faut bien lui passer de la qualité !*
    *De la qualité, d'accord, mais lui donne pas quelque chose de si beau ! Tu ne sais même pas si...*

    *Je lui reprendrais après, maman, quand tout ceci sera terminé...*

    *C'est ça ! et d'ailleurs... MERDE !* je venais de me rendre compte de quelque chose d'affreux...
    *Mais quoi ?*

    *Le grenier du temple !*

    *Mais quoi ?*

    *On y a oublié quelque chose !*

    *Mais quoi ?*

    *Les livres de ton grand père !*
    Mon grand père avait écrit durant sa période de Prêtre "La légende des flammémérites". Un ouvrage des plus précieux !
    *Mais qu... Ah, ça ! c'est grave ?*
    *Oui, très. Mais bon, on le récupèrera après. On est bien obligés.*

    *C'est bien mon avis. Dis, tu penses que les Stelans vont réussir à nous buter ?*

    *Surement, ouais... Mais ne t'inquiète pas, ma Shenéa... Il vont pas s'en tirer aussi facilement que ça... A propos, méfie toi de l'homme au masque, il ne m'inspire pas confiance. Et pour le nomade, c'est bon. ça doit être un renégat, il ne doit pas avoir d'intentions hostiles après nous. Et si ça se trouve, les Edierta ont conservés cette crainte qu'ils avaient de nous depuis la vengeance Saesne de Moelgal. La situation pourrait être pire. Quant à cette Nohtem, elle peut-être utile. Mais de là à lui offrir un poignard Saesne quand même !...*

Vous savez, j'ai toujours été forte pour remonter le moral... Même quand il faut mentir pour ça, mais là, ce n'était pas le cas. On ne savait rien des Stelans, mais finalement, ça doit être réciproque...


Zith Saesne



La mort s'appelle Saesne
Revenir en haut Aller en bas
http://Eragon.jeun.fr
Nohtem Lincko
Mage
avatar

Messages : 220
Date d'inscription : 30/07/2009
Age : 24

MessageSujet: Re: Mais où est passé ce type ??   Sam 9 Jan - 13:12

A ses explications, je hochai la tête, me demandant vaguement qui pouvait être cette Sulffir pour être la cible d'une dangeureuse famille et pour connaître tant de chose sur ces flammémérites qui étaient, à près tout, pas chose courante... Les flammémérites étaient limite des légendes vivantes et voilà qu'une petite trentaine nous poursuivaient si les estimations de la fille était correct. Je m'interrogeai sur l'endroit où Shénéa avait appris le nom de Nefertis - un pseudonyme ? Je ne l'avais pas soupçonné ! - et repensa aux scènes qui s'étaient déroulés mais ne comprit pas d'où venait cette drôle d'information...

Et si deux de mes compagnons avaient une petite quinzaine de meurtrier chacun dans leur dos, il était dès lors compréhensible que je me retrouvai avec un poignard dans la main, regardant le fourreur bêtement ! Voulait-elle que je survive ou que je meure ? Parce que, me donner de quoi me défendre, c'est bien gentil mais comme je n'ai jamais touché à une arme de ma vie, je risque de me blesser plus qu'autre chose, sans oublier que si je me blesse, je meurs ! J'arrivai à esquisser un pâle sourire, attacha l'arme à ma ceinture et remit ma cape de façon qu'elle couvre mes épaules.

- Et bien, merci... dis-je d'un air peu assuré avant de me retourner brusquement. A une rue du beau marché se trouve ma maison. Il y aura peu de gens qui viendra nous déranger, avec un peu de chance... ajoutais-je en rougissant légèrement. La boutique donnait en effet sur la place de marché et la porte arrière de la maison se trouvait juste dans la rue derrière. Mais arrivée à avoir une maison là et qui ne soit même pas en partie une boutique, c'était pas donner et dévoilait en partie la richesse que j'avais à ma disposition... Sans les laisser se demander qui je pouvait être, à par qu'une mage, je me mis en route, faisant des détours pour prendre des rues moins fréquentés où l'on croisait quelques personnes à l'aspect pressé. Bref, après une demi-heure de marche dans le silence, moi en tête, on arriva devant chez moi. Les bruits de la place fréquentée nous parvenaient dans un brouhaha où une voix se découpait, nette, et étouffait les autres. Je regardais vivement à droite et à gauche et sortit ma clef de ma ceinture. J'ouvris la porte et nous entrâmes dans la cuisine vide - merci aux jours de congé ! - ce qui était totalement normal vu que c'était l'arrière de la maison...

Fort heureusement, nous n'avons pas eu d'autres soucis de route que mes nerfs passablement tendus et j'invitais donc mes compagnons à me suivre dans le salon qui n'était que la plus grande pièce de la maison, avec une unique fenêtre voilé par un rideau qui cachait se qui se passait à l'intérieur mais qui faisait entrer la lumière. Il y avait dans un coin un petit bar sur laquelle était posée une lampe, sur la façade nord de la pièce se trouvait l'ouverture de la cheminée où aucun feu ne couvait mais le reste de la pièce était rempli par deux canapés à l'aspect confortable en cuir de bonne qualité - un de deux places et le second de trois - et trônait entre eux une table basse à la sculpture raffinée. Bref, si je voulais me faire paraître relativement pauvre, c'était raté mais il était au moins sur que personne n'oserait venir nous déranger.

[ Description de la maison Lincko : Ici ]


Revenir en haut Aller en bas
Fyne
Magicien Runique
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 22/09/2009
Age : 24
Localisation : st geneviève des bois91700

MessageSujet: Re: Mais où est passé ce type ??   Dim 10 Jan - 18:55

Fyne jeta son ample manteau sur le plus imposant des
canapés où il s'affala avec un soupire de satisfaction. Dans le même geste une
petite brindille noire apparue à travers la fente du masque d'argent d'où
s'échappait une fumé aux senteurs étranges. Ses gants d'un gris vieilli rejoignirent le vêtement noir laissant apparaitre des mains aussi grandes que traictisses, de la même teinte matte que le visage qu'elles libérère l'instant d'après du masque qui avait suivis les gants et le manteau. Fyne passa distraitement la dextre liberatrice dans sa tignasse de jais, les yeux dans le vague, vague éblouie par le vert des iris superbes réhaussées de cils presque féminins. Lançant un sourire qui était, de ses armes l'une des plus dévastatrice, il plaça négligeamment ses bottes fatiguées sur la raffinée table basse toute en faisant formuler à ses lèvre tentatrices un eh bah... C'est pas mal comme endroit. Après une petite moue fugace, il s'adressa d"une voix grave au timbre sombre et doux au trois individus réunis dans le charmant salon qui commensait à se remplir de l'essence de la fumé: puisqu'on risque de passer un petit ensemble je crois qu'il est temps de faire les présentations, et, encore plus intéressant, de savoir qui est poursuivis, pourquoi, qui sont nos ennemis et tous les petits détails du genre... Tiens! (un léger mouvement de tête envers Shénéa) Mademoiselle me ferait vous l'honneur de commencer les mondanités?
Revenir en haut Aller en bas
Nefertis
Admin
avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 30/07/2009
Age : 24

MessageSujet: Re: Mais où est passé ce type ??   Dim 10 Jan - 19:47

Pendant que Fyne commençait à se sentir à l'aise, Nefertis commençait sérieusement à déprimer.

C'était clair la fin de cette journée de merde allait clôturer en beauté une vie de merde. Mais qu'avait-il fait à d'hypothétique déités pour mériter ça ? Nefertis se trouvait maintenant dans une maison assez luxueuse où la magicienne les avait fait entrer, il se calma en prenant une longue respiration et s'avachit sur un sofa qui lui faisait face sans demander à la proprio (qu'importe de toute façon, ils étaient dans la même merde, non ?).
Il fallait qu'il réfléchisse qu'il n'oublie pas qui il était. Il n'allait tout de même pas se mettre à paniquer comme s'il était de la plèbe. « Tu en as vu d'autres se murmura-t-il dans la langue chantante et en même rauque de son pays ». Il se fit une liste mentale de ce qui lui était arrivé dans un vain effort de se rassurer (cela devait faire la troisième fois aujourd'hui, si ce n'est plus).
Il était descendu du bateau et était aller comme un glandu se fourrer dans les ennuis (il était poli là) jusqu'au coup aussitôt en tuant un garde qui s'était mépris sur la nature de son accoutrement. Puis aussi sec, un deuxième meurtre avait eu lieu (plutôt un meurtre avait eu lieu car Nefertis ne considérait pas vraiment le fait qu'il ai défendu son honneur comme un meurtre au sens strict du terme). Avant qu'il puisse voir vraiment plus, il devait se barrer parce qu'il avait eu l'intuition que les gardes n'auraient pas la même définition du meurtre que lui. C'était là qu'il rencontrait une fille qui n'avait rien demandé à personne (si elle lui avait demandé s'il avait besoin d'aide). Il se perdait dans un temple, il ressortait dans la rue et là le pire arrive.
Un soupir passa en sifflant entre ses mâchoires serrées. Il se prit la tête entre les mains.
Le crescendo monstrueux de catastrophe n'était pas terminé. Non bien sûr ça ne pouvait pas s'arrêter là, avoir une inculpation de meurtre sur le dos aurait été trop simple. Il avait fallu qu'un archer Stelan choisissent ce moment précis pour vouloir l'assassiner. L'assassinat rate. Ouf, mais après vous pensez que c'est terminé ? Et bien encore une fois vous avez tort ! Un danger de mort ne suffit ! Celle qui leur a sauvé la vie se relève et elle sort une arme Saesne pour la donner à la magicienne. Il n'y avait surement dans le monde que deux familles qu'il n'aurait pas voulu croiser pour rien au monde et dans la même journée de MERDE, il les croise toutes les deux.
Suite à cet exposé assez déprimant, il essaya de lister les points positifs... Il mit plus de temps à trouver mais il en décela au moins trois dans la situation actuelle. Primo, ils semblaient être en sécurité ici. La maison était agréable et spacieuse. Secundo, les gardes ne semblaient pas avoir un signalement d'eux et une fois qu'il aurait revêtu des habits moins exotiques (selon les conceptions d'ici bien sûr) il ne devrait plus avoir de problèmes avec les autorités. Tertio et pas des moindres, il possédait grâce à son éducation Edïerta, un certain avantage si les choses devaient mal tourner avec la Saesne.

Un bruit le fit sortir de ses pensées, quelqu'un venait de faire un toussotement. Ce quelqu'un n'était pas du « groupe ». Nefertis releva la tête pour voir le nouvel arrivant qui plus silencieux qu'une ombre était apparut dans l'encadrement de la porte qui menait du salon vers le corridor. C'était un homme de haute taille, fin comme gainé dans son pourpoint luxueux tel un poignard dans son fourreau. Unique bague ornait sa main droite à l'index, attirant l'œil par son scintillement pourpre. Il avait un visage aux traits communs mais curieusement acérés comme effilés par le fil d'une lame. Chose importante, il ne semblait pas armé mais affichait une assurance scandaleuse. C'est avec un accent du sud consommé qu'il prit la parole :
« Je n'ai pas d'intention belliqueuse, ne vous énervez donc pas. Vous êtes la proie des Stelans et non la nôtre. D'ailleurs si vous êtes la leur, vous êtes presque nos avis. Je me nomme Aldos, représentant d'une organisation qui aimerait savoir pourquoi vous interférer dans nos affaires... »

Nefertis n'avait pas compris grand chose mais il sentis bien que la descente aux enfers n'était pas terminée. Le fin sourire du prénommé Aldos ne pouvait que présager du pire. Il ne put articuler qu'une pensée « Mais pourquoi moi, mais pourquoi moi. »

Et toujours la voix lui murmurait à l'oreille : « Ne meurs pas trop vite, je viens pour te tuer. »

[Je met en scène un PNJ, il est le porte parole de l'organisation qui gère les assassins de tout Lans. Il possède un pouvoir considérable, mais n'est que porte parole, il est là pour apprendre en quoi les personnages sont liés au Stelans. Ceux ci oeuvrant depuis quelques années à limiter le pouvoir de la susdite organisation.]


Revenir en haut Aller en bas
http://pierre-etoile.superforum.fr
Zith Saesne
Roublarde
avatar

Messages : 296
Date d'inscription : 30/07/2009
Age : 21

MessageSujet: Re: Mais où est passé ce type ??   Mar 12 Jan - 13:16

Durant le petit voyage, Shénéa ne se sentait pas à l’aise, je le sentais comme elle le sentait aussi. Pourquoi ? Je ne le savait pas, en fait... Elle n’avait pas l’habitude d’être la proie, ça devait être ça. Mais bon, même moi, avec mon expérience, je sentais que quelque chose n'allait pas. L'Edierta d'à côté n'arrangeait rien à cela. Pourquoi fallait-il qu'il soit là ? Les derniers vestiges de cette famille étaient un peu dans Ysdor, loin, loin de là. Dans ma vision des chose, je n'ai jamais eu peur de beaucoup de choses, mais les vengeance flammémérites faisaient parties des faits qui faisaient frémir rien qu'en y pensant. Shénéa commença à ouvrir tout ses sens, pour avoir une vision optimale de ce qui l'entourait. Cela ne servait à rien si les Stelans voulaient se faire discrets (surtout avec le brouhaha de la ville aux alentours), mais je pense qu'elle voulait un peu se détendre, en faisant ce petit exercice de rien du tout, qui bien qu'il ne donnait pas de réconfort niveau sécurité, aidait un peu niveau nerf. Je la laissais faire, car je pense qu'elle en avait besoin.

L'arrivée de la maison la sortit de sa pseudo transe. Elle s'appuya nonchalamment sur le mur, et regarda les autres s'installer un peu de leur manière. Elle écouta Fyne parler un peu. Elle lui jeta un regard bizarre, car tout ce qu'il demandait, soit elle ne le savait pas, soit elle l'avait déjà dit. Faut écouter, parfois.... Shénéa prononça un truc du genre, mais je n'y prétait pas attention. Je n'appréciait pas forcément ce type, au masque. Pourquoi ? Le vieil instinct d'assassin, sans doute.

C'est ce vieil instinct qui me souffla qu'il se passait quelque chose de bizarre. Shénéa le sentit aussi, avec un petit temps de retard, et aussitôt, elle se tendit. Elle se décolla tranquillement du mur, même si tout son corps était contracté. Tension qui ne se voyait pas, donc... Sa main se plaça doucement sur son poignard, elle le sortit complétement et toujours d'une façon discrete, se plaça dans une position qui semblait détendue, mais qui était en fait une simple garde d'assassin basique. Quand le toussotement se fit entendre, je la sentis frémir, et dés qu'elle vit l'ombre de l'intrus, elle allait lancer son arme quand l'homme prit la parole :

  • « Je n'ai pas d'intention belliqueuse, ne vous énervez donc pas. Vous êtes la proie des Stelans et non la nôtre. D'ailleurs si vous êtes la leur, vous êtes presque nos avis. Je me nomme Aldos, représentant d'une organisation qui aimerait savoir pourquoi vous interférer dans nos affaires... »


Shénéa prit le temps de le détailler. C'était un homme un peu normal, sans armes (Shen' ne doutait pas qu'il ait des couteaux cachés)... Déjà, il voulait pas les tuer, première bonne nouvelle. Nouvelle qui lui sauva la vie, car Shénéa eu juste le temps d'arrêter son geste avant que son poignard ne parte (il aurait atteint sa cible, j'en étais sure...). Le dénommé Aldos avait l'air plutôt à l'aise... Un peu trop à mon gout. Comme personne ne semblait vouloir prendre la parole, Shen' la prit donc, disant les paroles que je lui soufflait mentalement.

  • "Nous n'avons rien à voir dans vos affaires. Cela à l'air soit d'un réglement de compte, soit d'un assassinat pur et simple commandé par quelqu'un extérieur aux Stelans. Nous sommes effectivement la proie des Stelans, ou plus précisément, moi, Shenéa Sulffir, et Nefertis, que voici. A votre bague pourpre, je peux deviner rapidement de quelle organisation vous êtes, j'en ai connaissance bien que je n'ai jamais eu affaire avec elle." C'était vrai : Grand Père m'en avait parlé, mais m'avait rien dit de spécial à ce sujet, à part qu'elle avait un but trèès précis et qu'il ne fallait pas tenter de les arrêter...
    "Peut-être êtes vous plus... informés que nous au sujet de ce que nous veulent les Stelans ?"


C'était sans doute le cas. D'après les dires de Gerfeld, l'organisation devait être influente, et devait connaitre l'importance des Stelans. Ensuite, s'ils voulaient nous en informer, c'était leur problème.

[désolé de la longueur Embarassed j'ai pas trooop le temps, le CDI ferme plus tôt que prévu...]


Zith Saesne



La mort s'appelle Saesne
Revenir en haut Aller en bas
http://Eragon.jeun.fr
Fyne
Magicien Runique
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 22/09/2009
Age : 24
Localisation : st geneviève des bois91700

MessageSujet: uss   Mar 12 Jan - 21:03

Tout ça allait trop vite, la situation lui échappait et rien
de ceci n’était prévu, il n’avait pas atteint ses objectifs et la prochaine
bouche d’égout était à plus de soixante mètres de là. Sa main chercha le
réconfort du cuir chaud à son coté et il le trouva. Ce contact l’apaisa
rapidement malgré la situation qui l’avait devant lui.


Qui aurait cru que je
t’utiliserai maintenant…Hein! Cela fait déjà plusieurs années mon grand… Et moi
qui me disais que ce temps était révolu… Quel naïf !
Le
masque par sa fente lui offrit un sourire hideux tentateur en lui susurrant,
non, en lui suppliant de le saisir et de faire se pourquoi il était, la raison
de sa création. Comme si il avait une âme, une âme de métal dénudée de la
noblesse de l’argent…


Fyne eu un petit rire sec... Se demandant comment l'homme était entré sans
être repéré avec les individus présents dans le salon. Tout son corps était
tendu, crispé: comme un fauve près à bondir. La fiole d'encre apparue dans sa
main et une ivresse l'envahit, si puissante... Son pouce trempé du
liquide bleu sombre aux éclats scintillants était arrêté à la base de la
dernière enluminure: une spirale située sur le nez du masque. Les différents
sillons tracés dans celui-ci étaient recouverts de l'encre intrigante hormis
l'insignifiante spirale. Les deux yeux verts scrutaient le nouveau venu comme
si ils voulaient le transpercer... Son pouce tremblait et s'engageait
dangereusement sur l'achèvement de la rune... il ne lui restait que la moitié
du tracé sinusoïdale quand il se leva d'un bond, sa main gauche tenant le
masque d'argent, la dextre goutter sur le sol, le pouce de celle-ci appuyé sur
le métal. Fyne se sentait menacé, l'homme en face de lui avait une telle
assurance... D'un ton faussement calme et grave il demanda à l'intrus:

Dites moi, si vous n'êtes pas là pour des raisons
hostiles alors quelles sont elles? Et pourquoi ne pas simplement frapper à la
porte d'entrée?
Qui êtes-vous, que faites-vous ici et qui vous envoi? Je vous conseille chaleureusement
de répondre à ces formalités...
Revenir en haut Aller en bas
Le Destin
Maître du Jeu
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 30/07/2009

MessageSujet: Re: Mais où est passé ce type ??   Ven 15 Jan - 11:17

Aldos regarda une nouvelle fois toutes les personnes. Elles n'avaient pas l'air trèèès dangereuse, mais de toute façon, il y avait d'autres gens qui le protégeraient s'il lui arrivait quoi que ce soit.
"Dites moi, si vous n'êtes pas là pour des raisons hostiles alors quelles sont elles? Et pourquoi ne pas simplement frapper à la porte d'entrée? Qui êtes-vous, que faites-vous ici et qui vous envoi? Je vous conseille chaleureusement de répondre à ces formalités..."
Aldos faillit éclater de rire. Pour qui se prenait cette personne ? Il n'avait aucun moyen de pouvoir contrôler la situation, mais pourtant, il faisait comme si. Certe, il devait avoir des moyens magiques de faire du mal, mais si puissant qu'il était, contre ce qu'était son organisation, il n'était rien.
"Et moi, je vous conseille de vous taire. Tant que nous ne sommes pas sûrs de votre identité et de ce vous représentez pour nous, vous êtes considérés comme ennemis, ce qui est dans votre cas fort dérangeant."
"Nous n'avons rien à voir dans vos affaires. Cela à l'air soit d'un réglement de compte, soit d'un assassinat pur et simple commandé par quelqu'un extérieur aux Stelans. Nous sommes effectivement la proie des Stelans, ou plus précisément, moi, Shenéa Sulffir, et Nefertis, que voici. A votre bague pourpre, je peux deviner rapidement de quelle organisation vous êtes, j'en ai connaissance bien que je n'ai jamais eu affaire avec elle.Peut-être êtes vous plus... informés que nous au sujet de ce que nous veulent les Stelans ?"
"C'est justement le but de ma... visite en ce lieu. Je n'ai jamais vu les Stelans s'acharner tellement sur une proie. Tout est prévu, vous ne pouvez pas partir de Pierre-étoile vivant, par toutes les voies que vous emprunteriez, aussi bien par la porte, que par dessous la terre, ou même au dessus." Aldos se permit un sourire. "C'est pourquoi nous sommes votre unique chance de survie, ou de mort. Tout dépend de cette discution. Vous pouvez choisir de me tuer. Vous y arriverez sans doute, mais vous n'avez aucune chance contre nous plus les Stelans. Ou sinon, vous nous dîtes la vérité, et nous vous aiderons, si votre réponse me convient..."

Aldos s'adossa tranquillement au mur, dans un attitude qu'il voulait décontractée, même s'il était extrémement tendu, tout ses sens en éveil, car s'il savait qu'il était stupide pour les autres de vouloir l'attaquer de front, et de le tuer, il tenait trop à la vie pour la perdre si stupidement. Shénéa Sulffir (sans doute un faux nom, au passage.) avait l'air relativement agressive, un autre avait l'air plutôt déprimé, et l'autre fille (ses supérieurs avaient dit que c'était la fille Lincko) était totalement inoffensive. Au passage, il ne s'arrêta pas sur le cas de l'homme au masque de fer.

(Je fais ça rapidooos)
Revenir en haut Aller en bas
http://pierre-etoile.superforum.fr
Nohtem Lincko
Mage
avatar

Messages : 220
Date d'inscription : 30/07/2009
Age : 24

MessageSujet: Re: Mais où est passé ce type ??   Lun 18 Jan - 19:14

Comme tout le monde, sauf Fyne dédaignait les fauteuils, je m'appuyai sur la cheminée. L'homme masqué devait penser qu'étant un invité, je ne voyais aucun problème à ce qu'il tache le fauteuil en cuir blanc - une couleur qui se salissait vite - et que ses bottes imprégnés de boue ne feraient pas une marque sur une table cirée...
Je me tus sur ce point, sachant qu'il n'allait pas m'écouter et me désola pour la servante qui devra frotter pendant des heures pour effacer les traces faite. Je regardais tour à tour mes camarades silencieux.
Il y avait Nerfertis, le plus sage de tous et celui qui en avait des belles et des pas mures, ensuite Fyne qui était le plus inquiétant avec son masque et son passé qu'on devinait terrible et enfin Shénéa, dangereuse à sa manière comme l'étaient les deux autres et au savoir-faire et connaissances impressionnantes.
C'était elle qui m'intriguait le plus : comment savait-elle autant de chose sur des Flammémérites ? Sur les familles et leurs manières d'agir ? Oui, elle m'intriguait car ses connaissances sur cette race m'intéressait : j'étais, il fallait l'avouer, la plus ignorante sur le sujet et sur le nom Stelans...

Je réfléchissais à cela quand un homme, Aldos, fit son apparition. Bref, alors que Fyne menaçait en sous-entendus, que Nefertis se taisait et que Shénéa faisait référence à une organisation, je compris à peine que tout le monde se méfiait du billet de salut offert, et moi avec vu que les menaces étaient à peine voilées...

- Vous nous demandez des explications alors que l'intrus dans cette maison, c'est vous ? relevais-je en haussant un sourcil.

[ Ultra court, désolé... U_U ]


Revenir en haut Aller en bas
Nefertis
Admin
avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 30/07/2009
Age : 24

MessageSujet: Re: Mais où est passé ce type ??   Sam 23 Jan - 21:11

Nefertis regarda l'homme nouvellement arrivé avec un regard inquisiteur et froid. La personne n'avait pas l'air dangeureuse, pourtant bien que désarmée, elle semblait par sa seule présence dominer la salle. Un dialogue s'engagea entre les différents personnages dans la pièce. C'était tendu. Fyne se faisait menaçant, Shénéa semblait prête à tuer le mec.

Le regard de Nefertis s'attarda de nouveau sur la bague... il ne pouvait l'ignorer elle ressemblait fortement à une bague qu'il ne connaissait que trop, celle de sa mère. C'était en fait exactement la même... Non la pierre était de moindre qualité, même à cette distance, Nefertis pouvait voir une imperfection près du chaton qui ternissait l'éclat du joyau.
Mais la ressemblance restait frappante. Le souci du détail qu'on avait apporté à la copie ne pouvait dire qu'une chose, on avait eu la bague au moment d'en faire une copie. Et ceci ne pouvait vouloir dire qu'une chose aussi, sa mère était lié d'une façon ou d'une autre à ce curieux personnage.
Cela ne l'étonnait que moyennement en fait, sa mère était de Pierre-étoile tout de même. Et là où il y a flammémérites croit le plus souvent les fleurs jumelles qui sont assassinat et vol... trahison et perfidie. Mais qu'elle était la place des flammémérites dans cette organisation ? Décidément tout allait de mal en pis, tout les flammémérites de la région avait délégué des émissaires pour le saouler. Cette pensée le ramena à la tennaillante envie de boire. Il l'avait bien mérité.
Prenant un air plus que dégagé dans toute cette tension malsaine, il s'avança vers le petit bar avec une démarche légèrement plus claudiquante que d'habitude. Il ouvrit une bouteille et se servit un verre. Tout le monde lui tournait le dos, il n'allait pas non plus les déranger. Et puis de toutes façons, il ne comprenait rien à tout ce qu'il disait dans leur dialecte de barbare... barbare, le mot lui vint quand le goût de la magnifique liqueur lui emplit la bouche... barbare mais si raffiné, il reprit une gorgée et fit claquer sa langue de délectation après la piquette du bateau, cette boisson lui faisait plus penser à de l'ambroisie qu'à de l'alcool. Cela avait tout de même du bon d'être loin de chez soi ! Il regarda coment la situation évoluait.
Il entendit Nohtem s'offusquer de la présence de l'intrus... Le messager haussa un sourcil raffiné. Il allait répondre quand Nefertis le coupa.

C'est vrai que vous manquez sérieusement de courtoisie, je suis là pour mon plaisir si ça peut vous faire plaisir de le savoir.
Il s'était mis à parler dans son dialecte. Mais Aldos sembla comprendre alors il continua, ses minces lèvres s'écartant à peine pour laisser passer la longue suite de consonnes incompréhensible. Il dit d'une voix monocorde mais où sous tendait une certaine violence.
Je ne sais pas si vous avez quelque chose à voir avec quelqu'un que je connais, mais une chose est sure, c'est que je vous connais pas. Donc s'il faut que je meure, je mourrai là où bon me semble. Et pour l'instant c'est ici. Ah et puis je n'ai rien à voir avec les Stelans. Je ne suis pas ce connard de Paul Edierta, vous m'entendez je ne suis pas un Edierta. Et encore moins un flammémérite.
C'est sur ce dernier mot (commun au deux langues) qu'il se tue. Il fit un premier mouvement pour retourner s'asseoir. Se ravisa, prit la bouteille de cristal de la main droite et le verre dans l'autre, il se cala confortablement dans son fauteuil. De toute façons quoique les autres fassent, ils étaient foutus donc tant qu'à faire, autant mourir saoul et heureux. Sur ce constat, il se mit en devoir de ce bourrer la gueule, dégustant quand même le spiritueux délicieux.

[dsl c'est un peu nulle comme réponse, mais il y a des jours avec et des jours sans.]


Revenir en haut Aller en bas
http://pierre-etoile.superforum.fr
Le Destin
Maître du Jeu
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 30/07/2009

MessageSujet: Re: Mais où est passé ce type ??   Dim 31 Jan - 1:05

[ARRRRRRRRRRG ma réponse a été effacééééée... Bon, je rep', j'édite.]
Revenir en haut Aller en bas
http://pierre-etoile.superforum.fr
Nohtem Lincko
Mage
avatar

Messages : 220
Date d'inscription : 30/07/2009
Age : 24

MessageSujet: Re: Mais où est passé ce type ??   Dim 31 Jan - 15:46

[c'est sur que c'est super emmerdant quand ça arrive Smile ]


Revenir en haut Aller en bas
Le Destin
Maître du Jeu
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 30/07/2009

MessageSujet: Re: Mais où est passé ce type ??   Lun 1 Fév - 11:56

[merci de ton soutient Noh' xDDD]

Aldos fut prit tout d'abord d'une grande solitude quand il entendit Lincko junior se mettre à lui parler (désolé, c'est plus fort que moi de t'appeler comme ça Noh' xDD j'adore trop cette appellation). Il haussa un sourcil, et la toisa de haut (c'était pas bien difficile huhu xD). Comment pouvait-elle être aussi stupide ?? Bah peut-être après tout voulait-elle seulement s'assurer quelque chose quelle n'avait pas. De la confiance en soit, sans doute. C'était surement compréhensible, vu qu'elle était la fille de Lincko, lui même un honnête marchand. Aldos eu un léger sourrire quand il se rappela son baptême du feu. Un enfer, voilà ce que ça avait été. Pauvre petite... Pour la première fois, dans une galère des plus noires qu'on peut trouver ! Y'en a qui ont de la chance. Aldos soupsonnait que surement, toutes les autres personnes de cette pièce avaient déjà été traqués au moins une fois comme des chiens dans une ville. Pour cette Shenéa, c'était même peut-être son quotidien... mais en temps que chasseuse, non en temps que proie. Tout ceci, ce n'était que des suppositions, bien sur, mais généralement, Aldos supposait juste... BREF, revenons à nos moutons. Lincko junior était mal à l'aise, et ça se sentait. Ou plutôt, elle voulait se donner de l'assurance, et si avec d'autres ça marchait, ça marchait pas du tout avec Aldos. Par pure méchanceté un peu mesquine, il voulut la rembarrer bien brutalement, histoire de faire en sorte qu'elle arrête de le saouler, mais à l'instant où il allait parler, Nefertis, qui commençait à prendre un verre d'alcool l'interrompit.
"C'est vrai que vous manquez sérieusement de courtoisie, je suis là pour mon plaisir si ça peut vous faire plaisir de le savoir.", dit-il assez brutalement. Ce fut qu'une seconde après qu'Aldos se rendit compte que Nefertis avait parlé dans la langue qui est parlé dans l'empire d'Ysdor. C'était la langue maternelle de l'homme, aussi l'avait-il comprit sans aucun effort. Aldos savait parler parfaitement l'Ysdorien ainsi que le Lansois sans le moindre accent, voir même imiter quelques accents. C'est en partie pour ça qu'il avait atteint ce grade pour l'organisation. Un rôle commence toujours par la voix et le physique. D'un signe de tête, il demanda silencieusement à Nefertis de continuer : Je ne sais pas si vous avez quelque chose à voir avec quelqu'un que je connais, mais une chose est sure, c'est que je vous connais pas. Donc s'il faut que je meure, je mourrai là où bon me semble. Et pour l'instant c'est ici. Ah et puis je n'ai rien à voir avec les Stelans. Je ne suis pas ce connard de Paul Edierta, vous m'entendez je ne suis pas un Edierta. Et encore moins un flammémérite. Ce qu'était en train de dire Nefertis était incohérent. Aldos mit cela sur le choc émotionnel. "Je ne sais pas si vous avez quelque chose à voir avec quelqu'un que je connais" avait-il dit. Aldos savait de qui l'ex-flammémérite parlait. Il eut un petit sourire compatissant. Il était aujourd'hui temps d'honorer un très ancienne promesse.

Il se dirigea lentement vers Nefertis, et lui prit la bouteille des mains, avant de la reposer où il l'avait prise. De sa poche, il sortit un bague semblable celle qu'il portait, mais en beaucoup plus resplendissante, en beaucoup plus... parfaitement. Il la déposa précieusement dans la main de Nefertis, et referma les doigts du nomade sur le petit objet. Les mots commencèrent à affluer tous seuls dans sa bouche. Ils étaient étrangement doux, et sonnaient différemment. Le ton que prenait Aldos le surprenait lui même : comment pouvait-il être ce point chaleureux et réconfortant ?

"Ta mère... aurait voulu te remettre cette bague en personne. Mais la voix qu'elle a choisit -s'allier à un Edierta- l'en a empêché, car tu as été banni de cette famille avant qu'elle puisse te la donner. Par ce bijou... Tu es lié fortement à notre organisation : la Soie rouge. Ainsi, nous nous devons de te protéger, jusqu'à la mort, s'il le faut... Ne doute pas de nous. Tu sortira de ce merdier quoi qu'il arrive, car la Soie doit le faire.
Aldos n'avait jamais été doué pour ce genre de scène (et moi non plus d'ailleurs !). Durant toutes ces paroles, il avait reprit le même Ysdorien qu'il avait parlé dans son enfance : un Ysdorien avec un très fort accent du désert. Le même accent avec lequel il avait promit à la Soie son allégeance... Le même accent avec lequel il avait promis à cette femme de protéger son fils... une belle connerie ouais.

Il se retourna vers les autres. De toutes évidence, personne n'avaient rien pigé à ce qui s'était passé. Il reprit son sourire un peu moqueur pour s'adresser à Lincko junior, comme si rien de toute cela ne s'était passé.

"Mademoiselle Lincko... Cette expérience que vous venez d'avoir sur la vraie vie de doit pas follement vous satisfaire... Et je pense que ce sera également le cas de votre père. En aidant Nefertis, je suis désolé de vous le dire, mais vous allez sans doute mourir... Aussi, fermez la, et laissez ceux qui peuvent faire quelque chose faire."
En gros, ta gueule t'es qu'une incapable. Un peu violent, mais ce n'était pas grave. Voilà quelque chose de faite ! Passons au reste : il s'adressa à la cantonnade :
"Je propose de rejoindre le QG de mon association, ce serait bête, sinon d'avoir survécu jusque là et attendre que les Stelans ait identifier notre très cher Nohtem Lincko ???"
En plus d'être mieux, cela serait vraiment bien pour sa sécurité à lui. C'est pas qu'il avait un peu peur que Shenéa et l'autre soient idiots maaiiiiiiiis.....

[J'aime pas écrire un truc court et pourris.... Gomen Nasai ^^]
Revenir en haut Aller en bas
http://pierre-etoile.superforum.fr
Nohtem Lincko
Mage
avatar

Messages : 220
Date d'inscription : 30/07/2009
Age : 24

MessageSujet: Re: Mais où est passé ce type ??   Dim 14 Fév - 14:53

La pièce qui aurait dû être accueillante - ou tout au plus chaleureuse - s'appesantit doucement dans une ambiance lourde. L'assurance de l'hôte imprévu était presque palpable pour Nohtem et celle-ci avait tenté tant bien que mal - plutôt mal apparemment - de garder une façade froide. Mais Aldos n'eut pas le temps de répondre à brûle-pourpoint car Nefertis commença à parler - si ce qu'il disait venait d'une langue ; Nohtem n'avait jamais été douée pour les dialectes et autres langages. Tout ce qu'elle comprit, c'était "flammémérite" (prononcé correctement) et elle ne put que décrypter le "Edierta", et Nohtem n'était même pas sûre que ça avait été dit. Aldos répondit au nomade avec aisance, fluidité comme si il s'agissait de sa langue maternelle.
Bref, la demoiselle un peu perdue avait espérée que sa précédente phrase qui avait fait un "flop" ne soit pas reprise mais elle n'eut pas cette chance et l'hôte s'adressa à elle, nom de famille en prime !

"Mademoiselle Lincko... Cette expérience que vous venez d'avoir sur la vraie vie de doit pas follement vous satisfaire... Et je pense que ce sera également le cas de votre père. En aidant Nefertis, je suis désolé de vous le dire, mais vous allez sans doute mourir... Aussi, fermez la, et laissez ceux qui peuvent faire quelque chose faire."

Aucune crainte à avoir, le message était bien passé, et le rouge monta aux joues de la demoiselle qui baissa la tête et les yeux, par la même occasion. Il fallait croire que le sol carrelé et le bord du tapis était soudainement devenue tout simplement passionnant. Nohtem sentit des larmes de rage, d'impuissance et surtout d'émotions diverses montés à ses yeux sombres et battit rapidement des paupières avant de relever brusquement la tête. Elle ouvrit la bouche, en cherchant une réplique cinglante, n'en trouva pas et la referma. Heureusement pour elle que cela pouvait passer pour une marque de respect car Aldos prit justement la parole à ce moment.

"Je propose de rejoindre le QG de mon association, ce serait bête, sinon d'avoir survécu jusque là et attendre que les Stelans ait identifier notre très cher Nohtem Lincko ???"

La très chère Nohtem Lincko en question eut un sourire désabusé en regardant le représentant de la Soie Rouge...

- Maintenant que vous le dites, je crains que cela ne soit déjà fait. Je l'avais tue en pensant à une simple coïncidence mais je crains que cela n'existe pas vue tout ce qui s'est passé car, en effet, tout cela n'est pas très satisfaisant. Si j'ai rencontré Shénéa ici présente c'est à cause d'un Stelans qui m'avait remis une bague la veille - ou l'avant-veille - de notre rencontre. Et il n'est certainement pas impossible que les Stelans m'ait choisie expressément, ou du moins, se soient renseignés avant de me confier cette mission malgré moi. Ils n'avaient surement pas prévu, par contre, qu'on se joindraient à Nefertis et que Fyne nous accompagnerait. Quant à votre arrivée, ..."

Elle ne finit pas sa phrase, se tenant droit comme un i, ce n'était pas dur à deviner ! Les Stelans ne pouvaient pas tout prévoir, surtout si une secte du pays d'Ysdor se mettait de la partie. Mais Nohtem avait toujours ce sourire sur le visage avant de détourner la tête pour regarder des flammes qui n'existaient pas.


Revenir en haut Aller en bas
Fyne
Magicien Runique
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 22/09/2009
Age : 24
Localisation : st geneviève des bois91700

MessageSujet: Re: Mais où est passé ce type ??   Mar 16 Fév - 0:12

Eh bien voila… L’échiquier se met en place et les pièces s’avancent pour dévoiler l’ouverture. (Fyne se lève, jette le bâtonnet consumé sur le tapis noirci puis sali par sa botte gauche qui écrasait le déchet.)Il n’y a plus qu’à attendre le coup de l’adversaire… (murmura-t-il pour lui-même) Pour être honnête, je ne pensais pas que la situation évoluerait vers le beau merdier qui s’annonce et que j’y serai impliqué de cette façon, mais comme beaucoup d’entre nous en ce lieu j’imagine… Cependant, tout regret est inutile et je suggère donc de partir d’ici avant que les Stelans ne nous trouvent ; soit de suivre Aldos ici présent avec prudence, pardonnez-moi pour se manque de confiance mais je crois que c’est relativement réciproque…Fyne remit son masque qu’il venait d’essuyer consciencieusement tout en enfouissant rage et furie, toutes deux inadaptées à la concentration et au sang froid nécessaire. En vérité, il avait comme désir profond de lacérer ce chien d’Aldos. Sa pensée corrigée, il scruta avec un regard perçant et calculateur chacun des acteurs en jeu… Il avait besoin de la Saesne. Maintenant qu’il l’avait trouvé il ne pouvait pas laisser passer cette occasion. Tout n’était peut-être pas perdu… Fyne ne se doutait pas alors de la folie des paroles qu’il allait prononcer…
Je crois que nous sommes tous dans le même bateau alors… Je propose que tous ici se jurent une protection mutuelle jusqu'à la fin de la menace Stelanne sur nos vies. Ca tente quelqu’un ?Lanca-t-il comme si il annoncait un défi dérisoir et innocent.



Désolé, j'ai pas beaucoup de temps ces derniers temps alors, vu que je m'étale déjà pas énormément d'habitude, ca ressemble juste a une petite relance pour tenter tant bien que mal de faire avancer le chmilblik...
Revenir en haut Aller en bas
Zith Saesne
Roublarde
avatar

Messages : 296
Date d'inscription : 30/07/2009
Age : 21

MessageSujet: Re: Mais où est passé ce type ??   Mar 23 Fév - 2:10

(attention ! Texte entierement tapé a l'ipod touch ^^)


Je commençais sérieusement a m'ennuyer. Ce n'est parce que le merdier où Shen' s'était fourré n'était pas assez mouvementé mais... Si. Pourquoi ? Car du temps où j'était encore capable de comettre les meurtres moi-même de façon totale, ce n'était pas souvent que je me posais pour réfléchir, car voyez vous, quand on est un assassin, on ne se pose jamais pour penser. On suit son instinct, et si ça merde, ça veut tout simplement dire qu'on a foiré et qu'on est pas un vrai assassin. Il y a un moment où si on pense, l'ennemi nous rattrape. Et ce jour là, eh bien c'est dommage. Très dommage. Il y a toujours eu ce "petit quelque chose" qui permet a quelqu'un de devenir ce qu'il est. Je ne pense pas que Shenea ait cette chose pour devenir assassin. Et c'est pour ça que aujourd'hui, eh bien c'est dommage, car on va sans doute mourrir a cause de ça. J'ai commencé à me couper totalement de ma fille. Non pas parce qu'elle me saoule, même si c'est vrai, mais parce qu'elle me déconcentre. Son cerveau est étrange. Toutes ses pensées sont désordonnées. Elles sont totalement... Illogiques ? Voilà, c'est le mot. Illogique !

Le seul problème d'être un serpent, c'est que les gens ont parfois ce qu'on apelle des phobies, qui fait que dés qu'on nous voit, on commence à se carapater en courant, comme s'il y avait du mithril dans la direction opposée (reférence a reflet d'acides)... J'étais donc dans l'impossibilité de sortir de cette foutue bourse, sans qu'une personne me remarque, et cris. Quoique, je ne pense pas que des gens comme Fyne ou Nefertis voir même ce crétin d'Aldos soient du genre à faire ça, mais la petit Lincko, on pouvait avoir un doute... Toutes les raisons étaient bonnes, en fait, pour ne pas sortir. Ce serait révéler un trop important secret. Et si la soie rouge était au courant de la presence des Saesne ici... Ce serait assez domage. Car les Saesne n'ont jamais eu d'amis, a part peut être les Flammemerites d'Ysdor (qui aujourd'hui n'existaient plus) et que donc, Aldos et sa foutue Soie rouge n'en est pas un non plus (d'autant plus qu'il a l'air copain copain avec l'Edierta....)

Dans ma tête, je commençais à sérieusement réfléchir. Car si l'instinct donne bien des voies et aussi des illuminations soudaines, ce n'est pas la meilleure des choses a suivre quand on est en groupe, l'instinct a toujours eu quelque chose d'individuel.il me fqllait donc optimiser les solutions pour un groupe. Voyons... Nous avons un gars boiteux ne comprennant que quelques brides du langage de Lans, un mec louche dont il fallait plutot se méfier, un type étrange qui se pretend être notre amis, plus une touriste en prime qu'on remercie vivement de nous avoir mit dansla merde ! Et avec ça, il n'y a qu'un seul objectif : rester en vie. Votre mission si vous l'acceptez est de ramener ce groupe de brique et de broc et de bras cassés dans une situation plutôt stable, avec mmoins de 20% de perte de préférene. Si l'un de vos agent est capturé ou tué... Eh bien je m'en fout car c'est leur pomme ! Un plan assez diffu commençait à se former, mais comme tous les précédents, il s'effaça aussitôt a cause du "détail qui tue" aui fait tout flancher. En plus, il faut anticiperles boulettes de Shenea, et ça, je crois que c'est la chose la plus difficile.

"Rien de mieux qu'un assassin pour penser comme un assassin." C'est presque vrai. Rt si on suppose que les Stelans sont a peu près aussi compétant qu'un Saesne (ceci en soit est une abération mais bon) il suffit alors de penser exactement comme si c'était moi qui me traquait moi même pour anticiper. En un instant, je me vis, debout sur un toit, la nuit, attentive aux moindres bruits, au moindre petit movement des ténèbres. Oui, dans une traque, seul un assassin peut penser comme un assassin. Je me revois en train de courir a travers les foules, sans que mes yeux ne quittent ma victime et enfin au dernier moment, quand je sens que toutnconcide, lancer un poignard qui se fichesans un bruit dans la gorge de la proie. Et si ce petit quelque chose qui souffle au chasseur tout ses actes, tout ses geste était commun à tout les assassins ? C'est une idée que mon grand père avait toujours vulu dévelloper. Eh bien, trop tard pour la démonstration par a+b=x, on va passer directement à la vérification.

J'ai été élevé dans la haine des Saesne. C'est à cause d'eux que ma famille a du se cacher, fuir. C'est à cause d'eux que nous nz sommes pas une grande famille. On m'a élevé dans la haine de quelque chose qui n'existait pas. Pourtant, j'ai appris il y a une dizaine de jours que finallement, il y avait vraiment un ennemi. Je n'ai pas hésité un seul instant, et me suis porté volontaire pour cette mission.
Ça, c'est le chef de la mission. Celui chargé de coordoner le tout, celui qui est le maitre du plateau de jeu. Le maitre des ennemis. Il est le chasseur, et bientôt il sera ma proie.
Pourquoi mon nom était il rayé ? Allons. Il doit bien y avoir une raison à cela.
Parfait. Notre piège est parfais. Elle ne peut pas en réchapper, la Saesne. Elle est morte, elle est finie. La mission est terminée.
Oui, c'était sans doute ce qui s'était produit. De la vanité pur et simple. Peu étonnant, en fait. Un homme sous estime souvent son adversaire. Ce qu'un assassin ne doit normalement pas faire.

Les éléments commençaient à s'agencer rapidement. Tout se mettait à s'encastrer comme si tout avait été fait pour ça. Je regardais le résultat comme un artiste observe fiérement son oeuvre finnie. J'eu un hoquet de surprise. C'était donc si simple ? Que dis-je, simple... Enfantin ! Se donner tout ce mal pour arriver a quelque chose de si basique ?
En un sens, cela montrait combien c'était génial. J'engageais aussitôt une conversation mntale avec Shenea. Elle sembla au début un peu étonné de ce que je lui disait, puis fini par se montrer convaincue. Elle declina mon offre de lui souffler les mots, afin de lui epargner une boulette, et se mit a parler :
    "Et s'ils savaient que nous savions qu'ils vont tenter de nous tendre un piège ici ? Ils penseraient dans ce cas que nous irons n'importe où, sauf là. Les Stelans savent qui nous sommes. Ils savent qu'ils ne doivent pas me sous estimer, et ils savent que Nefertis a pas mal d'experience des situations "chaudes". Ils ne sont pas idiots, et savent donc que nous allons fairz assez ramidement le lien entre toutes ces choses. D'après eux, il est donc logique que nous soyons n'importe où, sauf ici, puisqu'ils savent quenous allons ici. Je commençais à déprimer sérieusement : comment pouvait elle parler de façpn aussi confuse ? C'est vrai que l'espit d'un assassn est parfois confu mais là... Donc il faut rester ici. En plus, se déplacer est trèS dangereux. Nous avons là une charmante maison, qu constitue avc quelques aménagements une place facile à tenir. Et puis, je ne pense pas que les Stelans soient du genrz chasseurs. Sinon, nous aurions déjà croisé plus de quinze Stelans sur notre route. Ils vont attendre sur leurs positions, et patienter jusqu'à ce que le lapinsoit tombé dans un panneau, et qu'ils n'aient plus qu'à l'achever. En résumant : ils vont attendre, nous allons attzndre, alors autant prendre nos aises pour attendre. Qu'en dites vous ?

Même un nain bourré muet aurait eu plus d'éloquence.


Zith Saesne



La mort s'appelle Saesne
Revenir en haut Aller en bas
http://Eragon.jeun.fr
Nefertis
Admin
avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 30/07/2009
Age : 24

MessageSujet: Re: Mais où est passé ce type ??   Ven 26 Fév - 0:01

Nefertis regarda la bague qu'il avait au doigt depuis maintenant deux petites minutes. Il y avait seulement cette petite imperfection près du chaton d'argent qui faisait que cette bague n'était pas celle de sa mère. Sinon elles étaient exactement identiques. Il sentait comme une chaleur iradiée de la bague, chaleur qu'il savait illusoire et qui venait même peut être de la bouteille de liqueur qu'il s'était enfilé, mais chaleur réconfortante...
Il la tourna de sorte qu'il ne puisse plus voir qu'un anneau d'argent pour soustraire la pierre écarlate à son regard. Elle lui venait de droite ligne de sa mère. C'était étrange, quel chemin elle avait dû faire pour arriver jusqu'ici entre ses doigts. Un soupçon lui traversa l'esprit... et si la bague n'était pas de sa mère ? Il y avait bien deux raisons pour avoir un tel soupçon... premièrement il ne connaissait pas Aldos, deuxièmement il ne faisait pas confiance à Aldos. Ce mec puait l'intrigue, une sorte d'odeur raffinée et putride. De plus sa confiance en soi excessive donnait à Nefertis des relents encore moins ragouttant. Il était plutôt le genre de type que Nefertis aurait tué d'instinct que le mec auquel il aurait confier sa vie sans sourciller... et puis l'organisation de la soie rouge ! Il n'en avait jamais entendu parler ! Allait-il confier sa vie à une organisation prônant le meurtre et le vol ? Non, mais il n'était pas vraiment question de ça. Il était juste question d'un partenariat en vue de sortir en vie du merdier où les Stelans les acculaient.
C'est à ce point de sa réflexion que Nefertis entendit Fyne prendre la parole. Nefertis l'écouta attentivement en tentant (assez vainement) de ne pas perdre un mot de ce que disait le masque d'argent à l'élocution si étrange (comme toutes choses depuis qu'il avait mis le pied de ce damné quai de la capitale de Lans).

Pour moi c'est d'accord, dit Nefertis, d'une voix assurée (il avait plus ou moins compris qu'il était question de rester en vie et de s'entraider).

C'est alors avant que Fyne ait pu seulement entendre les mots de Nefertis alors même que la vibration sonore allait de la bouche ennivrée à l'oreille couverte d'argent que Shénéa parla avec un timing si parfait qu'il était presque obligatoire qu'elle avait fait exprès de couper la conversation.
Elle déblatéra quelque chose d'extrêmement confus. Nefertis se dit qu'il n'aurait pas compris quand bien même il aurait su parfaitement la langue. Elle se répétait, parlait à tort et à travers avec autant d'éloquence qu'une larve du désert cramée par le soleil.

C'est alors que Nefertis comprit ! La Saesne n'était pas seule ! Elle avait son parent dans sa poche. D'où les hésitations, et cette manie de bouger silencieusement les lèvres. Il se leva et se tournant vers Shénéa dit :

Pourrions nous avoir directement les paroles de votre parent s'il vous plaît ?

Car assûrément si idées il y avait, elle venait de la parent de l'assassin et non de l'assassin lui même. Un sourire se dessina sur les lèvres de Nefertis en pensant au petit serpent vert qui devait les écouter dans la poche de la jeune femme... si les Saesne n'avaient pas changé, ce qui n'était pas certains en tant de siècles.


Revenir en haut Aller en bas
http://pierre-etoile.superforum.fr
Nefertis
Admin
avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 30/07/2009
Age : 24

MessageSujet: Re: Mais où est passé ce type ??   Mer 3 Mar - 19:38

Qui rep ???


Revenir en haut Aller en bas
http://pierre-etoile.superforum.fr
Nohtem Lincko
Mage
avatar

Messages : 220
Date d'inscription : 30/07/2009
Age : 24

MessageSujet: Re: Mais où est passé ce type ??   Mer 3 Mar - 21:48

[ce ne devrait pas être Zith ?]


Revenir en haut Aller en bas
Nefertis
Admin
avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 30/07/2009
Age : 24

MessageSujet: Re: Mais où est passé ce type ??   Mer 3 Mar - 22:46

Elle a rep' juste au dessus... Je pense que n'importe qui peut répondre... Mais si personne n'a d'idée, je peux rep' avec Aldos...


Revenir en haut Aller en bas
http://pierre-etoile.superforum.fr
Fyne
Magicien Runique
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 22/09/2009
Age : 24
Localisation : st geneviève des bois91700

MessageSujet: Re: Mais où est passé ce type ??   Sam 6 Mar - 18:48

Fyne tiqua au propos du flammémérite. La saesne n'était pas seule: son parent l'accompagnait et elle était donc beaucoup moins manipulable. Comment avait il put passer inaperçu tout ce temps? Fyne ragea en songeant qu'il allait certainement devoir rester dans cette maisonnette de bourgeois qui lui apparaissait maintenant avait dégout, comme si ce qui lui semblait charmant lors de son premier regard avait des traits méprisables: trop criant, trop baroque; comme si le lieu où il se trouvait devenait une prison où des poupées aux joues horriblement fardées lui souriaient avec démence. C'est dans cet onirique cauchemar qu'il comprit que l'inconscient n'avait pas à s'exprimer lors d'une telle situation. Reprenant ses esprits, Fyne décréta une chose : les ennuis commencent. Il se dit qu'il devait faire en sorte que son ennemi le trouve ici, qu'il tente de l'atteindre et, qu'ainsi, ses compagnons et l'organisation de ce crétin d'Aldos lui accorderaient leurs soutiens. La question était : comment ? Le mieux était de faire croire que son adversaire travaillait pour les Stelans sans que ceux si soit au courant du lieu où ils se terraient. Un long soupire, un soupir tonitruant s'empara de Fyne à cette pensée. Non seulement il n'avait pas réussi à se débarrasser de son objectif mais, en plus, il en gagnait un autre bien plus dangeureux et bien plus puissant. Il imita Nefertis qui l'avait précédé sur le domaine du vice en sortant pour la énième fois cette étrange brindille fumante. S'installant plus profondément dans le confortable siège, il toisa de nouveau les différents membres du groupe et son soupire s'accentua. Il se tourna alors vers la saesne : Je pense aussi qu'il est temps de faire les présentations mais peut être serait préférable de dispenser quelqu'un de cette conversation (il se tourna vers Aldos avec lenteur en portant une nouvelle fois la brindiile à la fente de son masque).
Revenir en haut Aller en bas
Zith Saesne
Roublarde
avatar

Messages : 296
Date d'inscription : 30/07/2009
Age : 21

MessageSujet: Re: Mais où est passé ce type ??   Sam 13 Mar - 16:12

(je rep trèèèèès rapidement.)

Pourrions nous avoir directement les paroles de votre parent s'il vous plaît ?
, dit l'Edierta.
Et meeerde ! Bon, évidemment, c'est Shenea. Le nombre de boulettes qu'elle a fait depuis le début est assez impressionnant, donc il est logique que primo, ils ont tous deviné qu'elle était Saesne (non-officiellement, je tiens à préciser), et que deuxio, que j'étais dans sa petite poche.
"Non." répondit-elle après un instant de flottement.
Mais franchement, à quoi elle pensait celle là ? Elle aurait put au moins légerement nier, en espérant que ça passe à peu près, ou pas du tout... mais là.... Baf, au point où elle en est, s'enfoncer dans la merde un peu plus, ça changeait rien.
Je pense aussi qu'il est temps de faire les présentations.
décréta Fyne. Non ??? C'est vrai ?? Il a lu le sénario lui ou quoi ? Y'en a qui ont des éclairs de génie dans la vie, c'est grave. Mais peut être serait préférable de dispenser quelqu'un de cette conversation continua-t-il en balançant à Aldos un regard qui voulait "presque" tout dire...
*Dis, man', je fais quoi ?*
*Présente toi comme je t'ai toujours appris à le faire...*
répondis-je, exaspérée par le manque d'initiative de ma fille. En même temps, quand elle prend une initiative, ça foire toujours... donc... c'est pas mal qu'elle l'ait demandé.
"Je crois que tout le monde a à peu près saisit qui je suis : un assassin. Le reste importe sans doute peu, à part peut-être que les Stelans font partis de mes pires ennemis. Sentiment que je crois réciproque. Mon seul but pour l'instant est de me sortir de ce merdier. Bref. C'est tout ce que j'ai à dire."

J'ai pas dis pourtant qu'il fallait faire comme je lui avait demandé ? Bref, passons. Shen pivota se décolla à peine du mur où elle s'était appuyé pour se tourner vers Fyne.
"Et vous ? Je crois que personne n'a bien compris pourquoi vous nous collez au basques depuis le début ? Je ne crois guère au bénévolat dans ces cas là..."

Et dire que -pauvre de moi- je croyais lui avoir apprit ce que veut dire parler de manière politiquement correcte...

(je devrais avoir honte de la longueur du message Embarassed )


Zith Saesne



La mort s'appelle Saesne
Revenir en haut Aller en bas
http://Eragon.jeun.fr
Le Destin
Maître du Jeu
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 30/07/2009

MessageSujet: Re: Mais où est passé ce type ??   Dim 21 Mar - 16:15

(très court, je sais...)

C'est à ce moment là que le domestique de la maison Lincko déboula dans la pièce. Il avait l'air vachement essoufflé, comme s'il avait fait Vega-Pierre-étoile en courant... Reprenant difficilement son souffle, il regarda autour de lui, et du se retenir de pousser un hurlement. Et cela pour deux raisons : 1. qui donc étaient ces personnes étranges ? 2. aïe aïe aïe le pauvre fauteuil blanc dégueulassé de boue ! Son cris d'indignation face à toute cette crasse mourru sur ses lèvres quand il vit à qui appartenait la crasse. Il ne semblait pas conseillé de le provoquer.
Il sembla soudain... terrifié, et cela jusqu'à ce qu'il aperçoive Lincko Junior (désolé, mais j'adore vraiment ce nom xD)... Bon, c'était les affaires du maitre, donc cela ne le concernait pas... Les Lincko avaient toujours eu des gout étrange pour les invités... Il s'approcha d'une démarche gauche vers la seule personne fréquentable de la pièce...

"Je... J'ai... un... J'ai message de la part de... de votre père... C'est... très important."
béguéya-t-il. Il prit une profonde inspiration pour se donner un peu de courage avant d'ajouter précipitamment d'une toute petite voix : "En privé de préférence...".

Le domestique la suppliait presque du regard d'accepter trèès vite pour qu'il s puissent sortir de cette pièce au plus vite...

[suite pour Nohtem : http://pierre-etoile.superforum.fr/pierre-etoile-f4/une-conversation-bien-etrange-pv-nohtem-pnj-t59.htm ]
Revenir en haut Aller en bas
http://pierre-etoile.superforum.fr
Nohtem Lincko
Mage
avatar

Messages : 220
Date d'inscription : 30/07/2009
Age : 24

MessageSujet: Re: Mais où est passé ce type ??   Dim 4 Avr - 12:38

Alors que Nohtem commençait à vraiment perdre pied - c'était quoi cette histoire de parent ? Il n'y avait que Aldos, Fyne, Shénéa, Nefertis et elle dans la pièce - un serviteur arriva, prétextant un message important.
Nohtem le regarda quelques secondes, surprise. Elle pensait la maison vide et elle ne l'avait pas entendu entrer. L'employé, aussi choquée qu'elle pour le fauteuil et pour la table, essayait tant bien que mal de reprendre son souffle et Nohtem le fixa pour l'encourager à délivrer son message le plus rapidement possible.

"Je... J'ai... un... J'ai message de la part de... de votre père... C'est... très important." dit-il précipitamment en se prenant pour un bègue.
Il inspira une nouvelle fois et ajouta dans un souffle : "En privé de préférence...".

Si vous vous interrogez sur le choix de Nohtem, elle ne fut pas longue à se décider : une échappatoire à cette ambiance incompréhensible était forcement la bienvenue. C'est pas qu'elle en avait marre d'être l'inutile de service mais c'était tout comme !
Hochant de la tête, elle fit signe au serviteur de passer devant. Elle le suivit et ajouta, avant de s'éclipser :
- Veuillez m'excuser, je reviendrais le plus tôt possible.
Elle ferma doucement la porte derrière elle et suivit l'employé avec un soupir de reconnaissance.


Revenir en haut Aller en bas
Nefertis
Admin
avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 30/07/2009
Age : 24

MessageSujet: Re: Mais où est passé ce type ??   Sam 10 Avr - 15:44

Ainsi répondit Nefertis à Shénéa :

-Madame il est évident que vous êtes un assassin sans vouloir vous vexer votre niveau en dissimulation atteint difficilement celui des pâquerettes. Ce que vous devriez précisez c'est le fait que vous êtes une Saesne. Vous êtes une flammémérite d'une des plus ancienne familles et des plus dangereuses.

Nefertis prit ensuite un peu le temps de réfléchir... puis il poursuivit :

-J'aimerai savoir, avant que Fyne (qui est assurément aussi louche que vous) vous réponde, pourquoi vous êtes ici... Et ce que vous comptez faire... Car vous êtes la proie dans cette affaire... n'est ce pas ? Vous devez avoir une planque... des échappatoires, des contacts... des choses utiles pour un assassin quoi ! Non ?
J'aimerai qu'on mette carte sur table. Quels sont les moyens de chacun ? Quels sont les buts de chacun ? Car si les apparences semblent indiquer que nous sommes alliés de par les circonstances, je suis désolé de mon peu de confiance, mais je n'en crois rien.

Il se leva et commença à arpenter la pièce surprit de sa propre loquacité dans ce langage qui lui semblait tout d'un coup naturel.

Fyne je ne pense pas qu'il soit bon de dispenser notre très cher Aldos de la conversation, il constitue un appui dont nous... si nous il y a... pouvons nous fier je pense.

Il montra la bague qu'il avait passé au doigt. A ce moment là un serviteur entra. Nefertis lui trouva immédiatement une case dans son cerveau : quantité négligeable. Il se désintéressa quasiment immédiatement de l'homme à l'air apeuré. Ce dernier échangea rapidement quelques mots avec la magicienne qui sortit de la pièce avec lui. Dommage pensa brièvement Nefertis avant de se rappeler que Nohtem était complètement perdue et qu'il était de toute façon surement bienséant de la dispenser de cet obscur entretien.

Je me porte garant de la soie rouge, si ma mère en faisait partie, ce doit être une organisation... honorable.


Sa soudaine verve en avait surpris plus d'un (en plus de lui même) mais si elle pouvait être très simplement imputée à l'excellente liqueur dont il se servit encore un verre aussitôt. Aldos le regardait d'un air assez étrange maintenant. Nefertis une certaine tension dans l'air, il avait un mauvais pressentiment, un très mauvais pressentiment qui pouvait s'expliquer par de multiples façons... il posa mine de rien sa main valide sur la garde de son épée, s'appuyant un peu plus sur sa jambe gauche, prêt à bondir s'il le fallait.


Revenir en haut Aller en bas
http://pierre-etoile.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mais où est passé ce type ??   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mais où est passé ce type ??
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mais Ou est Passé Mika ????
» Mais où est passé l'Admin ?
» Mais où est passé l'anneau que j'avais au-dessus de la tête ? [Raphaël] Terminée ♥
» Vive la lumière du soleil ! Et... Mais elle est passée où ?
» Mais où est passé Wiggum ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les contrées de Pierre-Etoile :: RP :: Province de Pierre-étoile :: Pierre-étoile-
Sauter vers: