Suis ta destiné dans le Triangle d'Or et la ville-joyau : Pierre-étoile !
CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jamais un moment de repos...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maalek
Guerrier
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 25/02/2010

MessageSujet: Jamais un moment de repos...   Lun 22 Mar - 2:46

(Désolé d'avoir mis autant de temps. Accessoirement, on aurait du se mettre d'accord sur ce qui va se passer dans le rp non? XD)

Les environs de Deneb n'ont rien d'une grande forêt luxuriante. En fait, on dirait plus un énorme caillou sur lequel quelques plantes poussaient ça et là. Difficile de trouver un coin discret pour dormir, et encore moins de quoi manger en chassant. Heureusement que Maalek avait prévu des rations.

C'était au bout du troisième homme suffisamment idiot pour vouloir détrousser un mercenaire armé mort que Maalek comprit qu'il ne pourrait pas faire de feu. Il frappa du pied dans les morceaux de bois brûlants qui se dispersèrent parmi les rochers, et s'éteignirent d'eux-même en quelques secondes. Maintenant, à part l'odeur, plus rien ne pouvait trahir sa position.


*De toute façons, il faut que je bouge. Dormir à coté d'un cadavre n'est jamais une bonne idée.*

Avec un soupir, le mercenaire passa un morceau de tissu, arraché aux vêtements de son agresseur, le long de son épée, épongeant le sang. Il ramassa ses affaires, et se remit en route sous le clair de lune. Aucune lumière à l'horizon, donc aucun village. Dormir à la belle étoile ne le dérangeait pas outre mesure, mais à Deneb, il ne pourrait s'accorder qu'une heure de sommeil, avec un peu de chances. Or, combattre en bâillant, c'était dur. Et il était la pour se battre. Si possible, avec des adversaires de valeur.

La contrée d'origine du mercenariat devait forcément compter des combattants d'envergure. Après des mois au front à tuer des soldats apeurés où à assassiner des officiers un peu trop suspicieux, il avait l'impression d'être rouillé. Son épée lui paraissait presque trop propre. Bien entendu, il s'agissait d'une nouvelle arme, qu'il avait fait forger avant son départ. Entre les mains du mercenaire, une épée ne tenait pas plus de quelques mois, quelle que soit sa qualité.


La nuit l'empêchait de voir correctement. En fait, il n'y voyait qu'à trois mètres devant lui, environ. Autrement dit, il ne pouvait pas venir voir une attaque et réagir à temps. Sa seule chance était de tendre l'oreille...

*Je ne rêve pas... Deux où trois bestioles, peut-être du bétail endormi, mais aussi des bruits de pas humains...*

Il s'interrompit, et dégaina. On était jamais trop prudent...

(Texte peu inspiré, mais qui pose le contexte. Répond qui veut, comme il veut.)
Revenir en haut Aller en bas
Shadow
Mage
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 12/02/2010

MessageSujet: Re: Jamais un moment de repos...   Sam 10 Avr - 16:09

  • Shadow avait toujours aimé la nuit. Tout semblait alors en éveil, contrairement à ce qu'auraient pu penser des personnes. On entendait tout, pas comme le jour. La moindre présence à deux cent mètres à la ronde était facilement repérable. On pouvait alors faire attention aux petits détails qu'on avait pas le temps de remarquer le jour, tellement le temps semblait plus court et rapide quand le soleil était levé. Ces détails étaient bien souvent minimes, tel le croassement funèbre du corbeau qui s'en va de branche en branche, ou même l'animal, éffrayé par la présence d'un homme, s'en va en courant dans les profondeurs de la nuit. Quand la lune se levait, c'était tout un royaume qui s'ouvrait au monde et aux hommes.


  • Et surtout, comme il n'y avait presque personne, Shadow était capable de faire son maximum avec sa Magie. Déjà qu'il était un Mage très compétent, alors quand il n'était pas en ville, quand il n'y avait que deux ou trois personnes à des kilomètres à la ronde, c'était tellement aisé d'imposer sa volonté aux objets que c'était presque effrayant. Pourtant, il ne l'utilisait pas, en ce moment. Il se contentait de faire trèès attention à où il mettait les pieds, et à où il allait, car il n'avait pas amené de torche. EN fait, c'était totalement superflue, sachant qu'il pouvait faire de la lumière en cas de besoin. Et d'ailleurs, il n'en avait pas besoin, puisque quelqu'un avait allumé un feu, pas loin.

  • Shadow commença à se diriger vers le dit-feu. Puis, après avoir entendu un bruit étrange, il se figea. La personne ne semblait accepter de voyageurs à ses côtés : il venait d'entendre le râle si significatif d'une personne qui venait de mourir. Dooonc... on pouvait en tirer deux conclusions : premièrement, l'homme ne devait pas être commode. Deuxièmement, il était potentiellement dangereux, et bourrin, vu le bruit énorme que fit l'arme quand elle rentra dans le fourreau. Le feu s'éteignit, ce qui était plutôt bon pour Shadow, puisque de ce fait, on allait pas le voir.


  • L'homme se mit en route d'un pas assez pesant. Shadow faillit s'étrangler quand il se rendit compte que le gars semblait se diriger... tout droit vers lui ! Il commença à se déplacer le plus silencieusement possible... Un pas, deux pas... trois... Quatre... Une branche craqua légèrement sous son poids, mais on ne sembla le remarquer... Puis soudain, il se figea pour la deuxième fois. Un chuintement... Une lame qui sort tout doucement de son fourreau. Eh ben... Shadow eu la confirmation de la taille très conséquente de l'épée. Il fallait la jouer... prudent. Très prudent. Avec ce genre de type, on ne savait jamais. Mais bon, de toute façon, il avait toujours sa Magie pour se protéger. Ou au pire tuer, mais cette solution ne plaisait pas trop à Shadow.


  • Après quelques instants de réflexions, il se décida de ce qu'il allait faire. Il sortit une pierre de sa poche. Il fallait toujours avoir une pierre dans sa poche. Surtout pour ce qu'il voulait faire, qui était certes très simple, mais qui demandait pas mal de concentration. Il sentit une résistance quand il voulut faire changer la pierre, mais il la brisa facilement, puisqu'il n'y avait qu'un homme à ses côtés, et qui n'avait même pas conscience de cette pierre. Peu à peu, la pierre commença à luire d'un éclat très tamisé, éclairant à peine plus que la lune, mais qui avait le mérite d'être à proximité. ça y est, il y voyait déjà un peu plus clair. Il distingait vaguement une silhouette à quelques mètres devant lui. Il fixa un rocher à proximité et lui fit subir le même sort que la pierre qu'il tenait dans sa main. Ah ! Cette fois ci, il voyait presque normalement. Il avait fait exprès de ne pas faire la lumière trop flash : elle aurait été trop... agressive, sans doute. Il dévisagea l'homme. Assez baraqué, le mec, quand même...

  • "Eyh... euh... Salut." Murmura-t-il... Bon, y'avait mieux à dire dans une situation pareille, mais bon, c'était mieux que rien.


Accepter sa propre ombre et renier la lumière
Revenir en haut Aller en bas
Kalia Sariloki
Magicien Runique
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 15/02/2010

MessageSujet: Re: Jamais un moment de repos...   Sam 17 Avr - 23:09

Deneb et ses collines. Paysage désertique mais qui avait un charme particulier aux yeux de la petite fille qui avait passé la moitié de sa vie dans une forêt. Le vent soufflait sur son visage sans relâche, n'ayant aucune attache. Mais le territoire, éclairé du clair de lune et des étoiles, avait un côté oppressant aussi car ce manque de végétation et ce sol rocailleux était si loin des arbres centenaires et de l'humus de la forêt.

La petite fille marchait sans but, son grand chapeau se balançant au rythme de ses pas. Elle ne semblait pas inquiète, ou effrayé du regard de la lune, ni des autres présences animales qui ne importunaient pas. Elle marchait sur ce territoire rocailleux avec un sourire rayonnant. Elle avait la main en poing et tenait une lanterne à bout de bras. La lumière éclairait son visage confiant, embrasait de mille reflets ses courts cheveux roux. Elle semblait être une ombre solitaire, telle un mirage dans un désert ou comme un de ses esprits malins des marais qui attiraient les marcheurs afin qu'ils s'embourbent. Un peu hors-sujet : c'était des cailloux et des pauvres arbres qui servaient de paysage, pas des tourbières.

Kalia avançait ainsi dans la nuit. Elle voyait au loin les lumières de Deneb mais n'était point intéressée par la ville. Sa dernière lubie était les rencontres du hasard et qu'est-ce qui n'était pas plus propice au hasard que les promenades dans cette région réputée pour le brigandage, le mercenariat, bref, pour les activités pas toujours très nettes des humains ?

Ayant réfléchie à cette expression, la Laryanne éclata d'un rire frais qui perça la nuit. Si elle n'avait pas déjà été repéré par le halo de lumière léger que dégageait la lanterne, son rire chantant le fit à sa place. Kalia avança encore de quelques pas avant d'entendre un souffle incompréhensible et timide - apeuré ? Comprenant que cela venait d'un humanoïde, elle donna plus de combustible à sa flamme qui éclaira les environs mieux que les pierres argentées du Magicien. Elle vit clairement un homme puissamment bâti et un autre homme aux cheveux ...rouges ? Étrange couleur, surtout que sa crinière semblait être vivante, avec les mouvements de la flamme qui la paraît de millions de reflets et de couleurs.

- Bonsoir. Je suis Kalia. Et vous ? dit (chanta était le terme exact) la fluette Kalia avec innocence. Elle n'éprouvait aucune peur, malgré l'arme impressionnante qui luisait légèrement.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jamais un moment de repos...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jamais un moment de repos...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un moment de repos
» Moment de repos [PV : Darkeus et Jio]
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» MON REPOS 50 CARREFOUR!!! SOS!
» "Je n’ai jamais été membre d’aucun parti politique"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les contrées de Pierre-Etoile :: RP :: Province de Deneb :: Les environs de Deneb-
Sauter vers: